Today, a new adventure about the 9th US infantry division.

Voici la suite des aventures de la 9e Division US.


Everything seems to be quiet on the front. Most of the division is going north, towards Cherbourg. Here, the birds are chirping, eventhough the sky's gray and it's still raining. The men are on patrol, cleaning up their AT gun. From time to time, a jeep's passing through the village.

Tout semble tranquille sur le front... L'essentiel de la division remonte vers le nord et Cherbourg. Ici, les oiseaux sifflotent, malgré la bruine et le ciel gris. Les hommes patrouillent, astiquent les canons antichars. De temps en temps, un jeep passe en vrombissant...

Photo_001

Photo_002

Photo_004

 

Suddenly, motor noises can be heard from a distance. Unexpected reinforcements? The Gis know they will attack soon, but, so soon?

Soudain, dans le lointain, des bruits de moteurs se font entendre. Des renforts inattendus? Les GIs savent que bientôt ils vont passer à l'offensive. Mais aussi tôt?

Unfortunately, the nearer the noises, the bigger the tension gets (hmm, I'm not fond of this sentence): they're from the South, from the German side! Alert!

Hélas, plus les bruits se rapprochent, plus l'inquiétude se fait sentir... Ils viennent du Sud... Alerte! Planquez-vous! Les Allemands arrivent!

Photo_010

Photo_011

2 german divisions are indeed coming this way: the 17th Pz grenadier SS, and the 6th Fallshirmjäger... Tough guys! The men are afraid: will they stand against this elite troops? They get their bazookas and At guns ready, and they establish contact with the artillery, eventhough they only get a 81mm support. Anyway, the bocage will blood-red tonight!

En effet, 2 divisions allemandes s'apprêtent pour le combat: la 17e Pz grenadier SS et la 6e Fallshirmjäger... La journée s'annonce très mal... Les hommes, hésitants, se demandent s'ils vont pouvoir faire face à cette marée d'élite qui leur fonce droit dessus. Rapidement les bazookas sont déployés, les canons chargés, et le contact avec l'artillerie établi. Qu'ils viennent donc! Le bocage sera sanglant à la fin de la journée.

Soon, 4 tanks (stugs and marder) methodically advance, in contact with the infantry

Un, puis deux... quatre chars s'avancent, conjointement à l'infanterie: des stugs, des marder et des paras, belle bataille en perspective.

Photo_012

Photo_014

The Fallshirmjäger advance from hedge to hedge, always protected by the tanks...

Les Paras, expérimentés, s'avancent de haies en haies, sous le couvert des chars. La progression est méthodique, implacable.

From the top of the ruined houses, the artillery observeurs take their time to gat the best target.

Du haut des maisons en ruine, les observateurs US ciblent les points importants. Ils n'ont que des mortiers à utiliser? Ce n'est pas grave, ce sera suffisant.

The first salvos are fired. The captain is more than staisfied: the barrage is very accurate and deadly. The German pay for each meter they conquer.

Bientôt, les premières salves s'abattent sur les paras... Le capitaine américain est très satisfait, les tirs sont précis et très meurtriers. Les Fallshirmjäger dégustent, et payent au prix fort le moindre mètre parcouru. Les hommes se rassurent. Ils ont une chance.

Photo_028

Photo_029

Halas! An At gun, although weel hidden, misses a Stug and is destroyed

Mais hélas, ils déchantent vite. Un canon antichar cible un stug et le rate. La riposte est rapide, et sanglante. Le canon, même bien camouflé, est rapidement mis hors d'état...

The first german helmets are seen and the first rounds are fired

C'est alors que les premiers casques allemands deviennent vraiment visible dans les viseurs, et les premiers tirs sont échangés...

Photo_018

But experience is on the german side, and their infantry, which don't seem to be concerned with the losses, are still going forwrd, and shoot back... They're slowly encircling the village. On the right side, a marder bogs down. Some Stuarts try to take it out, but are destroyed by the german crew.

Photo_013

Mais l'expérience parle, et toujours malgré les tirs meurtriers de mortiers, les paras répliquent et multiplient les pertes dans les rangs américains. Ils avancent toujours, et s'approchent du village de tous les côtés. Un marder s'embourbe et casse sa transmission. Des stuarts placés en embuscade veulent l'achever... Peine perdue, l'équipage allemand, stoïque, les met hors de combat les uns après les autres...

Photo_036

Meanwhile, the village is methodically occupied by the Fallshirmjäger. Are you ready for a bloody hand-to-hand combat men?

Pendant ce temps, le village commence à être investi par les Fallshirmjäger, toujours soutenus par les stugs et un marder. Les combats sont furieux, les tireurs voient le blanc des yeux de l'ennemi dans leurs viseurs, les couteaux et pelles sont prêts...

Photo_025

Photo_030

Photo_032

Photo_035

An other AT gun fires and destroy a marder, before seeeing its precious infantry cover disappear: to many men are running away, too many of them are captured...

Un autre canon antichar se dévoile et détruit un marder avancé un peu trop imprudemment... Mais les tirs allemands sont précis, trop précis. La couverture d'infanterie américaine ne cesse de se réduire; les hommes décrochent ou se rendent les uns après les autres...

Photo_040

Soon, the brave GIs are totally isolated. Still no reinforcements. What to do?

Bientôt, les vaillants GIs se retrouvent encerclés dans une poche qui ne cesse de se réduire. Toujours aucun renfort pour venir appuyer les défenseurs, qui finissent par se décourager.

Photo_043

As the night is slowy falling over the battlefield, the German entrench themselves in the village, and take position over the East-West road of the peninsula...

Photo_044

Alors que la nuit commence à tomber, les Allemands prennent possession du village et de la route qui traverse la péninsule du Cotentin...


The 9th has to fall back towards the East coast, otherwise it will be destroyed. It's a great victory for the German, who repoen the western road towards Cherbourg, and can evacuate many of their garrisson troops. They also had enough time to destroyed the most part of the harbour... This battle of Normandy doesn't seem to go the allies' way...

La 9e division d'infanterie doit donc décrocher vers l'est, en toute hâte, au risque d'être attaquée par l'arrière. C'est une grande victoire allemande, qui leur permet de rouvrir la péninsule, et d'évacuer une petite partie des troupes qui étaient dans le Nord.

Cherbourg a pu être évacué par la garnison, qui a eu le temps de faire sauter la plupart des installations. Cette bataille de Normandie ne semble pas vraiment tourner à l'avantage des alliés...

 

Next: when the Guards attack!

A suivre, quand les Guards attaquent!