We played the second turn of the Normandy campaign. The first scenario was located near... Villers-Bocage.

Nous avons joué le deuxième tour de la campagne Normandie. Deux tables ont été préparées pour l'occasion. Aujourd'hui, nous allons revenir sur une bataille des plus célèbres... Villers-Bocage.

Photo_133

Even though the landings weren't as effective as planned, the British troops were strong enough to launch an attack: the 7th armored, the 50th infantry division and elements from the 79th brigade were ordered to attack in the West of Caen... At first, everything seemed to go according to the plan,and the tanks arrived in the village.

Même si le débarquement ne s'était pas déroulé comme prévu, les troupes anglaises se renforçaient rapidement. Le 11 juin, Monty donna l'ordre aux éléments de la 7th armored, à la 50th infantry division et la 79th armored brigade, de percer pour déborder Caen par l'Ouest. Tout se passa bien, au début, et les premiers éléments blindés arrivent en vue du village... Rien à signaler...

Photo_134

Photo_135
... A bit too quiet...

Suddenly...

Soudain...

Photo_136

Photo_142

 

a firefly is destroyed by a pak40... the Panzer-Lehr is already deployed...

L'explosion d'un firefly jette la confusion dans les rangs anglais... Les tankistes, alertés, repèrent un canon antichar de 75mm... Les informations étaient donc vraies... La Panzer-Lehr est déjà déployée...

Photo_138

Achtung! Englishe Panzern!

 

The tanks don't wait for the infantry and advance around the village, unaware of the Panzerfasuts waiting for them. A Cromwell is immobilized...

The infantry dismount and begin it's methodical advance, clearing each house after another...

Sans attendre l'infanterie, les chars restants poursuivent leur avance... Pour découvrir avec horreur que le village lui aussi est occupé... Des Panzerfaust sont tirés, et un Cromwell est immobilisé...

L'infanterie finit par arriver dans ses Half-tracks, démonte, et commence à nettoyer méthodiquement le village, les unités se couvrant mutuellement.

Photo_139

Photo_140

Photo_137

But, to the horror for the British, Tigers appear; amongst them, the dreaded Wittmann. So they call for their aerial support, but the German Flak is vigilant, and shoots down a typhoon.

Comble de l'horreur... Un bruit se fait entendre... Tigers!!!!! Et à voir le résultat... ce sont des as qui pilotent ces engins... En effet, parmi les 3 tigres qui apparaissent, l'un d'entre eux est conduit par... Wittmann himself.

Les Anglais, encore confiants, font appel à leur soutien aérien... Les Typhoon sont les maîtres des airs... Aussi, lorsqu'ils choisissent leur proie, peu de chances qu'elle leur réchappe... sauf si la DCA veille... et un typhoon est rapidement abattu.

Photo_152

Meanwhile, the infantry tries to advance in the village, and the tigers are still on the hunt. Fortunately for the British, one 88 gun broked down, due to a defective shell...

Pendant ce temps, c'est une course contre la montre entre l'infanterie anglaise qui nettoie le village, et lse tigres qui se mettent en chasse... Qui tiendra le village en premier?

Photo_145

the fighting is severe, and bloody, but the German infantry fight to the death destroying another tank before succombing to the assault

Les combats sont acharnés et sanglants: les Anglais avancent méthodiquement: tirs de soutien de mitrailleuses, puis assaut sur les Allemands cloués... Très efficace, même si, avant de se faire écharper, une section allemande a le temps d'immobiliser un nouveau cromwell au panzerfaust...

Les Typhoon, de leur côté, sont systématiquement repoussés par les tirs de la DCA, et ne peuvent donc empêcher la curée: les tigres allument les chars anglais les uns après les autres. Seul lueur d'espoir, un tankiste allemand, trop heureux de sa journée, enraye son canon (c'est malin)...

Photo_151

The British began to doubt in their possible success when they see reinforcements coming... that's enough! The british half-tracks decide to fall back, leaving their infantry behind (are you crazy?)

Bref, les Anglais décident de se replier, surtout que face à eux arrivent de nouveaux renforts allemands, des Pz IV et des panzergrenadiers. C'en est trop, et les half-tracks décident de partir en 4e vitesse, abandonnant leur infanterie. Peine perdue, ils se font allumer les uns après les autres...

Photo_161

Photo_158

Photo_159

Photo_160

Photo_163

Although British reinforcements were on their way, Monty decided to call of the offensive. The Germans are now well deployed. there is no way to break the german lines... for now.

Bref, alors que les renforts anglais arrivaient pourtant, Monty reconnaît sa défaite et son incapacité à percer. Les allemands sont donc bien retranchés dans le secteur.

Fait plus grave, la 7th armored, à cause de cette défaite et de l'abandon de son infanterie d'accompagnement (le Queen's royal regiment), devient hésitante...